Le bois énergie

Les solutions

Différentes solutions s’offrent pour se chauffer au bois :

  • la chaudière à granulés
  • La chaudière bois bûches
  • Le poêle à granulés
  • Le poêle à bois bûches
Model of house, thermal insulation of roof concept

La chaudière à granulés

La chaudière à granulés est reliée à un réseau de radiateurs chauffant toute les pièces de la maison. Elle peut être combinée avec un chauffe-eau solaire afin de chauffer l’eau chaude sanitaire.

Ce système est une bonne solution en substitution de chaudière fioul ou gaz. Il permet de conserver le réseau de radiateurs.

La chaudière à granulés peut être reliée à différents types de silo : maçonnés, textiles, compacts. 

Cas concret. La facture d’une famille consommant 1 500 litres de fioul par an avoisine 1 500 €. Une chaudière à granulés, pour une consommation équivalente, transformera le montant de la facture à un peu plus de 1 000 €. Soit une économie d’environ 500 € / an sur la facture de chauffage par le remplacement de la chaudière.

La chaudière à bois bûches​

La chaudière à bûches présente un fonctionnement différent d’une chaudière à granulés. Son principe est de brûler une grande quantité de bois afin de pouvoir stocker l’énergie dans un ballon tampon. Par la suite, ce ballon tampon va redistribuer l’énergie en fonction des besoins, soit de l’eau chaude sanitaire et/ou pour le chauffage.

L’intérêt majeur d’une chaudière à bûches réside donc dans le prix d’achat de la bûche.

Le poêle à granulés​

Le poêle à granulés fonctionne avec une vis sans fin qui va transporte les granulés de l’espace de stockage vers la chambre de combustion. L’apport est déterminé par la puissance de chauffe demandée qui, elle, va influer sur la vitesse et la quantité de granulés apportés par la vis sans fin.

Un ventilateur et une résistance électrique vont ensuite combiner l’étincelle et la bonne quantité d’oxygène pour démarrer la combustion.

Les poêles à granulés sont choisis en fonction de leur mode de diffusion de chaleur. Il en existe 3 types majeurs : par convection naturelle, par convection forcée, et le poêle à granulés canalisable.

Le choix de votre poêle dépendra de plusieurs caractéristiques : son emplacement et son stockage. 

Pour déterminer le meilleur poêle correspondant à vos besoins,dirigez-vous vers les entreprises sociétés RGE Qualibois Air.

Le poêle à bois bûches​

           Le fonctionnement d’un poêle à bûches est très différent d’une cheminée à foyer ouvert. Ce sont le tirage et la modulation de l’arrivée d’air qui permettent d’augmenter le rendement du poêle.

            Le tirage consiste à aspirer le dioxygène contenue dans l’air afin d’améliorer la combustion des bûches. Celui-ci peut être réguler grâce à des prises d’air ou à des adaptateurs prévus pour cet effet.

            La modulation de l’air quant à elle permet de faire passer de l’air frais en partie basse du poêle puis par circulation naturelle, évacuer l’air chaud en partie haute du poêle.

            Lorsque vous souhaitez installer un poêle à bois bûches, vous devrez également réfléchir à un emplacement de stockage pour vos bûches.  

            Un poêle à bois bûches est une bonne solution de chauffage d’appoint pour votre logement. Si vous souhaitez en faire un système de chauffage principale, il faudra alors réduire votre besoin de chauffage au maximum pour éviter un chargement régulier de votre poêle durant la période de chauffe.