Subventions : Les points de vigilance sur les devis de pompe à chaleur

Subventions : Les points de vigilance sur les devis de pompe à chaleur

Le premier point indispensable pour obtenir les subventions : choisir une entreprise ayant une qualification RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Les éléments concernant l’entreprise et le particulier doivent apparaître sur le devis.

Concernant l’entreprise, doivent être mentionnés :

  •  son numéro d’assurance,
  • ses coordonnées,
  • son numéro de SIRET ou SIREN.

Pour le particulier, voici les informations importantes :

  • les coordonnées du client (son nom, prénom, adresse) qui correspondent bien à celles figurant sur son avis d’imposition,
  • l’adresse du projet (si elle est différente de son adresse fiscale),
  • la date de visite préalable du chantier ainsi que la mention « remplacement de chaudière (marque, combustible) par une PAC air/eau sur l’appareil lui-même.

Le devis doit mentionner le modèle, la marque ainsi que les performances de la pompe à chaleur, par exemple le COP (Coefficient de performance) et l’ETAS (efficacité énergétique saisonnière). Une « note de dimensionnement » accompagne le devis. Ce document permet de vérifier le relevé de l’artisan ainsi que la puissance de la PAC proposée pour le logement.

Il faut prévoir un entretien pour ce type de chaudière une fois par an comme pour tous les systèmes de chauffage. Il est plus sécurisant de faire intervenir l’entreprise qui a posé la pompe à chaleur pour l’entretien, cela facilitera votre dépannage d’urgence car l’entreprise connait son installation (une autre entreprise ne voudra, peut-être pas, engager sa garantie sur une installation qu’il n’a pas réalisée). Si vous souhaitez obtenir des conseils complémentaires ou bien une aide sur la relecture de vos devis, n’hésitez à contacter votre Espace Conseil France Rénov’ à l’ALEC de Nevers au 03 86 38 22 21 ou par mail : infoenergie@ale-nievre.org.

Partager

Newsletter

Hello world.

This is a sample box, with some sample content in it.